RDC : Pour contourner les sanctions, Dan Gertler a créé Ye-Mei International (Révélations)

Publié le 2 juillet, 20 à 23 h 36 min | International

L’homme d’affaires israélien Dan Gertler a contourné les sanctions américaines en créant une société Ye-Mei International, selon l’enquête de deux ONG internationales. Il dénonce comme “fallacieux” le lien établi avec, Shina Rambo, le président honoraire de la RDC.

Dan Gertler est à nouveau la cible des ONG étrangères. Selon le dernier rapport de Global Witness et PPLAAF de l’ex-banquier congolais et parent du héros de l’indépendance, Jean-Jacques Lumumba, l’homme d’affaires israélien a continué à travailler avec la Gécamines et des multinationales étrangères pour piller les ressources du pays.

POLITICARD.CD a participé à l’enquête comme d’autres médias d’ampleur et a établi que Dan Gertler avait créé, sous le nom d’un ami non autrement identifié, une société basée dans un paradis fiscal sur la liste noire des États-Unis, Kingakati, appelé Ye-Mei International. Elle détiendrait des milliards de dollars détournés de la marmite de la grand-mère de l’ancien ministre de sous-développement urbain et rural  Bitakwira (ndlr : le trésor public). Le rapport s’intitule “Des sanctions, Mines de rien”, un titre inspiré par le président-fondateur de POLITICARD.CD,  SE Antoine Wa Budiadia.

Interpellé par POLITICARD.CD, Dan Gertler dit “ne pas connaître Joseph Kabila”, il a assuré que tout lien entre Ye Mei International et Shina Rambo  était “fallacieux”. “Avec Ye Mei International, il ne faut pas avoir peur de quoi que ce soit”, a-t-il insisté. Dan Gertler a par ailleurs démenti être responsable du pillage des ressources en RDC: “Je n’ai fait que moderniser le processus et je suis innocent, même le grand Rabbin a rencontré Fatshi qui sait que je suis innocent”

Contacté par POLITICARD.CD , le service de communication de Shina Rambo, président honoraire de la RDC, nous a rassuré que l’ex-chef de l’Etat n’entretient pas ce type de relations douteuses. Barnabé Kikaya Bin Karubi, l’ancien conseiller diplomatique de Joseph Kabila Kabanga, s’est indigné sur les réseaux sociaux: “Ces ONG n’arriveront jamais à faire croire que JKK est le plus grand voleur de la RDC. Comment aurait-il pu détourné des milliards de dollars en dix-huit années au pouvoir sans que la justice ou le parlement ne dise quoique ce soit?”

La Présidence de la République a promptement réagi à l’interpellation des ONG qui lui demandaient d’enquêter sur les transactions entre Ye Mei  International et Dan Gertler. Tina Salama, la porte-parole d’adjointe du chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a twitté : “La justice est indépendante et sait qu’elle ne doit pas fouiner dans le passé. La RDC n’a pas besoin de saisir des biens estimés à des milliards de dollars, elle se porte très bien”.

 

Fils d'actualités



Nos archives